7 C
Lyon
mercredi, septembre 28, 2022
Accueil Blog

TIM BURTON est le Prix Lumière 2022

0
14e Prix Lumière – L’américain TIM BURTON succède à Jane Campion en 2021. Il va recevoir le prix Lumière 2022 le vendredi 21 octobre 2022. 

 

Théâtre : « Je suis à Lyon pour développer ma carrière », Fanny Pocholle

0
Fanny Pocholle, 24 ans- joue à Lyon « Vraiment pas comme nous »
Fanny Pocholle, 24 ans- joue à Lyon « Vraiment pas comme nous »
 #portrait – Fanny Pocholle « Vraiment pas comme nous », tous les samedis et dimanches à Les Tontons Flingueurs à Lyon, jusqu’en décembre 2022

Lyon, ville révélatrice de talents. « J’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville ». Après six années à Paris, Fanny Pocholle fait le choix de s’installer à la capitale des Gaules pour se faire connaître. Selon elle, Lyon est une ville idéale pour les comédiens. « C’est une magnifique ville où pleins d’humoristes ont réussi. » Elle cite, entre autre, comme exemple la lyonnaise Florence Foresti, qui a percé à Lyon.
« Je suis venue m’installer pour développer ma carrière. » Fanny Pocholle joue sa pièce « Vraiment pas comme nous » tous les week-ends à 18h30 à Les Tontons Flingueurs.
« Ça a été un excellent moment, c’est très drôle, décalé, c’est vraiment le genre d’humour que j’apprécie. Je recommande », souligne une spectatrice à la fin de la pièce « Vraiment pas comme nous », ce samedi 10 octobre à Les Tontons Flingueurs à Lyon.
« Vraiment pas comme nous », écrit et joué par  Fanny Pocholle ! mise en scène par Loïs Argillet.
Avec son allure de jeune femme des beaux quartiers, on lui donnerait le bon dieu sans confession. C’est aller un peu vite en besogne.
Un spectacle familial oui mais surprenant et qui parle d’euthanasie, de racisme et de viol ! Une heure de bouée d’oxygène dans un monde où la réalité vous coupe le soue.
Pétillante et drôle, au travers de multiples anecdotes improbables, elle vous fera vous demander où s’arrête la vérité et où commence la ction. Fanny aborde de nombreux sujets sérieux sans aucun tabou et toujours avec le sourire. Alors ne manquez pas ce rendez-vous si vous souhaitez découvrir une humoriste au talent plus que prometteur.
Prix, concours et festivals
Février 2017 : Concours Jeunes Talents La Cible (Demi-naliste)
Juin 2017 : Festival le Bellegarde du Rire
Juillet 2017 : Festival le Soueur D’Arundel
2018 : Concours Le Talent de Ménilmontant (Finaliste)
Février 2018 : Le Bueno Comedy Show (parmi les 15 sélectionnés dans toute la France)
Février 2018 : Festival d’humour d’Auris en Oisans
Septembre 2021 : Festival d’humour d’Houlgate, Prix du Jury et Prix du Public
Novembre 2021 : Festival d’humour de Mornant, Prix du Jury
Fanny Pocholle est née le 20 janvier 1998 à Nantes. Française par sa mère et suisse par
son père, Fanny est depuis toujours passionnée par le théâtre et l’humour.
C’est dans sa ville natale qu’elle écrit ses premiers sketchs, à douze ans, au sein de la
Compagnie du Café théâtre parrainée par Anne Roumano. C’est au sein de cette
compagnie qu’elle rencontre les artistes qui l’inspireront plus tard : Shirley Souagnon,
Jeremy Ferrari…
En septembre 2016, à dix-huit ans, la jeune suisse-nantaise s’envole pour Paris avec
une seule idée en tête : construire son spectacle. Elle suit une formation professionnelle
de théâtre aux Cours Raymond Acquaviva et commence en parallèle à écumer
les scènes ouvertes de la capitale : le FIEALD, le théâtre du Gymnase, le Paname Art
Café… mais aussi les divers concours : Jeunes Talents la Cible (demi-naliste),
le talent de Ménilmontant (naliste) ou encore le Bueno Comedy Show crée par TF1,
Kinder Bueno et Minute Buzz, et les festivals comme le Soueur d’Arundel ou le
Bellegarde du Rire.
En 2017, elle crée son premier one woman show Pas comme nous qu’elle joue plus
de 80 fois à Paris et en province. En parallèle, elle assure les premières parties
d’artistes reconnus : Marina Rollman, Waly Dia, Greg Romano….
En 2018, Pas comme nous se joue avec succès au festival O d’Avignon au théâtre de
l’Observance.
En novembre 2018, Fanny démarre une nouvelle étape : son deuxième one woman
show Vraiment pas comme nous avec à la mise en scène Benjamin Danet.
Ce spectacle est joué pour la première fois le 22 Novembre 2018 à guichets fermés
au théâtre de Ménilmontant, puis en tournée à Avignon, Marseille, Nantes, Saint
Quentin, Angoulême, Le Mans.… Mais aussi au Festival O d’Avignon 2019 puis est
programmé pour une trentaine de dates à Paris.
En 2021, naît une toute nouvelle version de ce spectacle, une version 2.0, avec une
touche d’humour noir encore plus prononcée, avec à la mise en scène Loïs Argillet.
Fanny se fait remarquer en première partie de Waly Dia puis en septembre 2021 elle
remporte avec brio le prix du public et du jury du festival d’humour d’Hougate remis
par Virginie Lemoine et Dominique Besnehard.

LA DERNIÈRE ALLUMETTE : pièce remplie de poésie jouée au Festival Off Avignon 2022

0
Maëlly Ilasciuc, Inès Plancher, Mégane Cottin, Déborah Lamy et Sarkis Tcheumlekdjian_LA DERNIÈRE ALLUMETTE
Maëlly Ilasciuc, Inès Plancher, Mégane Cottin, Déborah Lamy et Sarkis Tcheumlekdjian_LA DERNIÈRE ALLUMETTE
La Compagnie villeurbannaise Premier Acte a présenté cette année deux pièces au Festival off Avignon 2022 : LA DERNIÈRE ALLUMETTE et KAFKA – Une Métamorphose au Théâtre des Corps Saints. 
La Dernière Allumette est une pièce de la Compagnie Premier Acte, l’école de théâtre villeurbannaise. C’est  l’histoire de la petite fille aux allumettes que l’on prend au moment où Andersen l’abandonne morte aux marches de l’église. Elle rencontre Gavroche, un autre personnage qui a une destinée aussi funeste et difficile, qui lui même s’échappe de son livre pour lui venir en aide. Une amitié naît, les échanges constructifs les amènent à prendre leur destin en main et se construire une vie lumineuse. 
Cette pièce est une 1ère à Avignon et séduit déjà beaucoup de producteurs nationaux et internationaux. 
« C’est un prétexte pour offrir aux jeunes acteurs la possibilité de s’exprimer sur leurs rêves d’enfants », confie l’auteur et le metteur en scène Sarkis Tcheumlekdjian.
Tous les comédiens et acteurs viennent de l’École de théâtre Classe Apprenti Comédien, issue de la Compagnie Premier Acte. Une école Villeurbannaise qui a pour ambition de permettre aux apprentis d’aborder la profession tout en vérifiant leur motivation à s’engager dans cette voie. Une quinzaine d’apprentis sont admis chaque année pour une formation de deux ans. À la suite, pendant que certains se jettent sur le marché en tant que comédiens et acteurs, d’autres continuent leurs cursus en s’inscrivant dans de grandes écoles de théâtre en France et en Europe. Depuis 2005, plus de huit compagnies ont été créées par les anciens et une cinquantaine sont admis dans de grandes écoles européennes. 
« J’ai créé la Compagnie Premier Acte par reconnaissance pour celles et ceux qui m’ont enseigné le théâtre ».
Sarkis Tcheumlekdjian abandonne ses études à 16 ans. Il tâtonne, se cherche un peu, tout comme les adolescents de son âge. Pur hasard, il tombe, à Londres, à 22 ans, sur des gens qui lui proposent d’assister à des répétitions de scènes. Ça a été un peu comme une immersion. Il se rend compte tout de suite qu’il est fait pour le théâtre. Dans cet élan il passe 3 ans au conservatoire de Lyon, et les choses s’enchaînent naturellement. Sa carrière commence vraiment vers les années 1985 où il a été sept fois comédien. Puis il se consacre à l’écriture et à la mise en scène qui sont sa force. « C’est un texte qui parlait de la non reconnaissance du génocide arménien. Puisque je suis issu de ce peuple qu’on a voulu éliminer de la terre. Il m’a semblé essentiel, comme une dette de sang, de raconter entre les trois murs cette parole dont j’ai hérité par mes parents et mes grands parents. Et j’ai monté une pièce qui s’appelle «AVRIL».
Son succès l’a conforté dans son élan et une soixantaine de pièces sont nées de la Compagnie Premier Acte depuis 1986. Parallèlement il enseigne le théâtre à l’étranger : aux Émirats arabes unis, Israel, à Londres, Brésil, etc. 
Beaucoup de récompenses et surtout beaucoup de voyages dans le monde 
 Prix du jury de la Presse du Festival d’Avignon en 2008 pour la pièce Erendira. Puis Premier Prix Sharjah Light Festival pour Le Petit Prince en 2011, Sarkis Tcheumlekdjian et sa compagnie sont régulièrement conviés dans les cinq continents pour jouer. Le mois dernier, ils étaient en Nouvelle-Zélande. Ils seront au Brésil dans quinze jours, ainsi de suite.  
« La compagnie Premier acte invite au voyage en créant des univers poétiques et oniriques qui traitent de sujets forts tels que l’exil, et qui nous interrogent sur notre humanité. » témoignage de Blandine une habituée du festival d’Avignon.
Communiqué de presseLa Dernière Allumette – Compagnie Premier Acte –
Sarkis Tcheumlekdjian
Un soir de Noël, la Petite Marchande d’Allumettes du conte d’Andersen rencontre le Gavroche de Victor Hugo. Échappés de leurs livres respectifs, ils s’apprivoisent, se confient : un amitié inattendue et émouvante naît alors sous la neige. Pour se sauver mutuellement de la funeste destinée écrite dans leur histoire, les deux gamins s’allient dans une même révolte qui pourrait bien être salutaire.
Le récit original d’Andersen est bref, tranchant et implacable. En s’appropriant le conte et en le détournant in extremis de sa terrible fin, Premier Acte a souhaité emmener la marchande d’allumettes sur les traces d’une meilleure destinée, par l’adjonction d’un personnage inattendu : le petit Gavroche des Misérables fait son apparition au moment où la mort s’apprête à commettre l’irréparable. Il sauve la fillette, mais surtout lui fait prendre conscience qu’un enfant n’est pas fait pour être battu et qu’il a des droits et des rêves à accomplir. Que pour subsister dans ce monde, il faut parfois se battre et se rebeller.
Sur scène, les lumières, la brume et les bruitages qui accompagnent chacun des gestes créent une atmosphère magique qui rappelle l’univers du conte. Les deux personnages évoluent comme deux marionnettes suspendues à leur fil, dans la lignée d’un théâtre qui rejette toute imitation réaliste.
Distribution
Jeu : Mégane Cottin, Déborah Lamy, Maëlly Ilasciuc et Inès Plancher
Vidéo : Catherine Demeure
Musiques : Gilbert Gandil
Univers sonore : Clémentine Brocart
Texte et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian
Co-production : Théâtre de Bourgoin-Jallieu et Allegro de Miribel
Avec le soutien du Radiant-Bellevue de Caluire, La Comédie de Ferney-Voltaire et la ville de Rillieux la Pape
La compagnie est soutenue par la DRAC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et les Villes de Lyon et Villeurbanne.

Mahalia et Moi : merveilleux gospel au Festival Off Avignon 2022

0
Festival Off d’Avignon 2022 « Mahalia et Moi », spectacle gospel créé et joué par Florence Aubrun, au Festival Off Avignon 2022

« Nouons-nous » : de petites histoires d’intimité en chansons au Festival Off Avignon

0
Festival Off Avignon – Nouons-nous – Concert théâtralisé à 16h45 jusqu’au 26 juillet 2022 au Théâtre Transversal

 

Nuits de Fourvière : Gaël Faye met tout le monde d’accord

0
Standing ovation pour Gaël Faye et Sofiane Pamart qui ont émerveillé le public venu nombreux, ce jeudi 7 juillet aux Nuits de Fourvière.

Apéro FoodTech Lyon Aura – 6è éd : objectif atteint

0
Reportage Apéro FoodTech Lyon Aura, ce jeudi 30 juin à l’ISARA Lyon

La FoodTech Lyon AuRA rassemble 26 partenaires, entreprises, pôles et clusters, organisation professionnelle, centres de compétences, incubateurs, accélérateurs et structures de financement et est soutenue par la Métropole de Lyon. Elle fédère une communauté de plus de 200 initiatives entrepreneuriales innovantes en lien avec l’alimentation, du champ à l’assiette et a pour mission de contribuer au développement des startups foodtech du territoire en leur facilitant l’accès au réseau à travers des événements conviviaux.
Pour sa nouvelle édition 2022, l’apéro FoodTech a accueilli environ 200 participants dont une cinquantaine de startups. 21 parmi ces start-ups ont mis en lumière la richesse et la diversité des solutions des startups agritech et foodtech en leur proposant des pitchs de 30secondes  et en faisant la démonstration de leurs produits et solutions innovantes.

Lyon Street Food Festival 2022 : le Portugal, l’Asie et le Pays Basque mis en honneur

0
Lyon Street Food Festival, 6é édition3 destinations sont mises à l’honneur : le Portugal, l’Asie avec ses “night markets”, berceau de la street food et le Pays basque.
Une riche programmation : « le cœur de la cuisine est dans la rue ». Du  23 au 26 juin avec 120 chefs et 21 étoilés, pour 4 jours de musique, 80 performances (dont des concerts, de talents locaux ou d’artistes de premier plan comme French 79 ou Kid Francescoli, une battle de breakdance avec les Pockemon Crew), 300 ateliers participatifs sur 30 000 m2 d’espaces aux Anciennes Usines Fagor, 65 Rue Challemel-Lacour, 69007 Lyon.

Reportage sur la 6e édition Lyon Street Food Festival

Quartier Métisseur : lieu dédié à la culture

0
Reportage sur QUARTIER MÉTISSEUR