Home Évènements Quelques anecdotes de Daniel Auteuil au Festival Lumière

Quelques anecdotes de Daniel Auteuil au Festival Lumière

"Merci encore une fois d’avoir été là, toujours fidèles depuis tout ce temps" exprime Daniel Auteuil lors de la cérémonie d'ouverture du festival Lumière (#lumiere2019)

0
SHARE
Daniel Auteuil & Doria Tillier et Nicolas Bedos_festival lumière
Daniel Auteuil & Doria Tillier et Nicolas Bedos_festival lumière
#Lumière2019 – Festival Lumière – #10ansFestivalLumière
69 ans et 90 films à son actif, Daniel Auteuil, l’acteur français né à Alger n’a pas hésité à déclaré son amour au public lyonnais. “Ça me touche, ça me rend fier, heureux et ça me fragilise. Mais depuis tout ce temps que je fais du cinéma et que j’aime les gens, je sais qu’ils m’aiment aussi”.
Thierry Frémaux, l’incontournable acteur pour la préservation du cinéma de patrimoine, a laissé quelques minutes à Daniel Auteuil pour saluer l’auditoire. Ainsi ce dernier qui est l’un des comédiens les plus important du cinéma français, a ravi les cinéphiles de quelques anecdotes.
“Le seul avantage de l’âge, c’est avoir eu la chance de raconter une histoire. Et ce soir, d’avoir le sentiment, d’avoir partagé cette histoire avec tous ces immenses acteurs qu’on a vu. Et de s’imaginer qu’on fait partie de cette famille là. Ainsi on se dit que le passage n’a pas été inutile.
Je suis né à Alger en 1950 de parents artistes lyriques qui m’emmenaient dans un couffin à tous leurs spectacles auxquels j’assistais en coulisses. J’ai été baigné dans un univers de musique et de chant. A chaque fois qu’un metteur en scène d’opéra avait besoin d’un enfant, c’était moi.
A 4 ans, j’ai incarné le fils de Madame Butterfly. Je me souviens du souffle mélodieux de la cantatrice sur ma joue. J’ai ressenti une vive émotion devant le mystère de cette soudaine proximité. Je voulais devenir le trial, ce personnage comique récurrent dans les opérettes. Une fois, j’en ai vu un tenu par un câble s’envoler dans les airs, ça me faisait rêver”.
Qu’est-ce qui m’a pris de me mettre à chanter ?
“Au fond, c’est pas un truc nouveau. Je suis un fils d’artiste lyrique. J’ai découvert que certains textes poétiques étaient moins chiants en musique. J’ai composé à la guitare des mélodies et pour raconter une histoire j’ai calé les mots de Paul-Jean Toulet dessus.”