Accueil sport JO de Tokyo : l’argent fait le bonheur des lyonnaises Claire Bové...

JO de Tokyo : l’argent fait le bonheur des lyonnaises Claire Bové et Laura Tarantola

Les rameuses Claire Bové et Laura Tarantola sont rentrées à Lyon, ce jeudi 29 juillet, avec la médaille d’argent en aviron dans leur catégorie de deux de couple poids léger. « C’était un rêve de rentrer avec la médaille, maintenant on peut dire qu’on est vice-championne olympique.»

0
Claire Bové et Laura Tarantola, médaille d'argent au Jo de Tokyo.
#Tokyo2020 #AllezLesBleus 
Depuis 25 ans l’aviron féminin attendait une médaille olympique. Maintenant c’est fait. La paire tricolore lyonnaises Claire Bové, 23 ans et Laura Tarantola, 27ans, ont relevé ce défi en décrochant la médaille d’argent, ce mercredi matin à Tokyo. 
Le duo, formé depuis quatre ans, affiche une sincère complicité qui fait leur force dans cette discipline où les athlètes dans l’embarcation ne peuvent excéder 59 kg.
Au micro de France Tv, elles expliquent  
Laura Tarantola : « On était les six bateaux pour le podium tout le long et on a réussi à ne pas s’affoler, à rester dans notre truc tout en étant à fond et à l’arrivée, on ne sait pas du tout combien on est. On n’a fait qu’attaquer et je n’avais même pas capté qu’on avait rattrapé les Hollandaises… Du coup, j’attends, je regarde sur le panneau et je me dis :  »C’est pas possible, c’est pas ça, ils ont dû se tromper ! » Franchement, c’est ouf ! C’était un grand rêve de rentrer médaillées. »
Claire Bové : « J’avoue que je ne réalise pas. Au départ, j’étais sur la lune, vraiment ! Après, je suis restée concentrée sur Laura, sur le bateau, sur la course et j’entendais juste les Hollandaises qui parlaient à côté et je me suis dit :  »O.K., c’est comme un coach ! ». J’écoutais Laura qui parlait, j’écoutais les Hollandaises qui parlaient et à la fin, je sais pas combien en est… Je vois le grand panneau là-bas et je me souviens juste qu’il y a deux ans, je regardais les JO d’hiver. Y a une championne française qui gagne, qui fait un super discours à la télé et je me suis dit :  »Mais si un jour, ça m’arrive, jamais je saurai quoi dire ! » Ça y est, j’ai trouvé ! »
Le champion du monde Antoine Griezmann ne cache pas ses émotions 

Aviron, un sport non professionnel en France

Claire Bové et Laura Tarantola sont formées en 2017, à Aviron aux PÔLE FRANCE LYON.  Puisque ce sport n’est pas reconnu, elles ne pas de salaire malgré leurs différentes récompenses. Elle sont donc obligé de faire d’autres activités à côté. 
Laura Tarantola alterne le travail, ses études dans une école de commerce et son entrainement d’aviron à Grenoble. Quand à Claire Bové, ses cours de masso-kinésithérapie à l’université Claude-Bernard et deux séances de rame par jour font partie de son quotidien. 
Article précédent« À nos corps défendus » un hommage à la diversité et à la liberté
Article suivantGregory Blin et 4 autres artistes en expo peinture à la Galerie d’Art Emma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici