Accueil Évènements Femmes ici et ailleurs : Sandrine Boucher présente les grandes lignes du...

Femmes ici et ailleurs : Sandrine Boucher présente les grandes lignes du n° de mars-avril

Une trentaine de personnes étaient à la présentation du #48 de Femmes ici et ailleurs, à La Librairie à soi.e. Durant la soirée le public a eu droit à un échange sur la situation actuelle en Ukraine avec Evgenia Rudenko, journaliste ukrainienne, et à une exposition sur les droits des femmes : “Luttes des femmes, progrès pour tous".

0
Femmes ici et ailleurs, magazine d’information basé à Lyon et a une diffusion nationale et internationale.

Femmes ici et ailleurs met en lumière tout ce que sont et font les femmes en France et dans le monde.

 Dans cet interview Sandrine Boucher explique les activités, la ligne éditoriale de Femmes ici et ailleurs et le sommaire du N°48.

À lire dans ce nouveau numéro :
– Un dossier : Hypersexualisées, sous-représentées, les femmes sont souvent maltraitées dans les jeux vidéo. Certains studios ont décidé de mettre à mal le patriarcat pour proposer des contenus plus variés et des personnages hauts en couleur.
– Une rencontre : Cent soixante sélections en équipe de France depuis 2008, championne olympique en 2021 à Tokyo, multimédaillée aux Championnats du Monde, Cléopâtre Darleux bâtit l’un des plus beaux palmarès du sport français. En dehors des parquets, la gardienne de l’équipe de France de handball est l’une des rares sportives de haut niveau à s’engager ouvertement pour certains sujets de société… et à faire bouger les lignes.
Culture : À vingt-neuf ans, la rappeuse française d’origine indienne sort son deuxième album, In Power. Tracy de Sá assume son hédonisme et revendique la provocation comme une arme de liberté. Elle crée un nouveau titre chaque 8 mars pour rappeler que le rap porte aussi la voix du féminisme.
– En une : Ariane Ayoga, couturière congolaise, travaille aujourd’hui pour la Fabrique Nomade, à Paris. Cette association accompagne des réfugié·e·s artisan·ne·s d’art dans le développement de leurs compétences dans notre pays. Photo de Julien Faure, son reportage « Talents d’ailleurs pour ici » est à découvrir p.29.
Article précédentSalon du 2 Roues de Lyon : 500 exposants au 1er salon français de la moto
Article suivantFête de l’annuaire et 1er salon des adhérents : objectif atteint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici