Home économie La Cuisine du Web offre de bons plats aux entrepreneurs pour leur...

La Cuisine du Web offre de bons plats aux entrepreneurs pour leur intégration

Dans cet interview intitulée « La Cuisine de Tiphaine », nous avons raconté le parcours de la nouvelle présidente de La Cuisine Du Web et dévoilé les coulisses de cette association lyonnaise qui compte 175 entreprises adhérentes dont l’objectif est d’accompagner les entrepreneurs dans leur intégration au sein de l’écosystème numérique de la métropole de Lyon.

0
SHARE
Tiphaine Frugier, 38 ans, Déléguée Générale de La Cuisine Du Web
Tiphaine Frugier, 38 ans, Déléguée Générale de La Cuisine Du Web

Lyon – Portrait La CUISINE DU WEBInterview de Tiphaine Frugier, 38 ans, déléguée générale de La Cuisine Du Web depuis janvier 2020

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

J’ai un parcours atypique. J’ai eu un Bac ES, un BTS communication des entreprises, une licence de photographie, un master 2 de journalisme et ai repris mes études à 30 ans pour obtenir un master chef de projet et création de site web. Ce qui a dirigé mes choix et ma vie pro c’est évidemment l’arrivée d’internet.
Tous mes premiers diplômes étaient orientés avec des méthodes traditionnelles càd sans ordinateur portable, appareil numérique et sans tous les outils que l’on connait maintenant. J’ai dû apprendre vite l’autre méthode et seule souvent, ce qui me donne aujourd’hui ces deux visions du monde pro que je caractérise comme le off et le online.
Je me suis longtemps cherchée mais aujourd’hui j’en fais un atout et j’en suis très fière d’où le terme slasheuse qui me définit parfaitement. Tout comme les différents postes que j’ai occupés. Ma première véritable expérience pro est celle de Journaliste Reporter d’Images en mode piges pour des TV locales, magazines papiers ou encore médias en ligne.
Puis, j’ai été recruté pour intégrer la première cellule internet d’un président de la République française qui était à l’époque Nicolas Sarkozy. J’y suis restée 3 ans et j’ai beaucoup voyagé pendant ce mandat et j’ai tout appris du monde du Web (création de site, animation et création de réseaux sociaux, réalisation de vidéos/reportages uniquement diffusés sur le Web, la stratégie digitale…).
Bref, ça été un vrai tournant dans ma carrière. Je suis devenue une “digital addict”. Depuis, tous mes postes se sont orientés sur ces nouveaux métiers qui ont émergé avec l’arrivée des nouvelles technos et d’internet.
Mon rêve d’enfance n’a rien à voir avec mon métier actuel. Je voulais devenir Jockey. J’adore les chevaux, j’ai longtemps fait de l’équitation. La liberté que procure une balade en plein nature avec cet animal me plaisait énormément. Vous l’aurez compris ça n’a pas abouti et ça ne m’attriste pas plus que ça.

Depuis quand êtes-vous à La Cuisine du Web ?

J’ai intégré la communauté milieu 2015 et me suis engagée en tant que bénévole pour l’édition 2016 du Blend.
Après ce Blend, j’ai repris la mission des partenariats avec les écoles de La Cuisine Du Web en tant que Freelance.
Et en janvier 2020, j’ai pris le poste de Déléguée générale de La Cuisine Du Web. Il n’y a pas de mandat lié à ce poste précisément. Je ne peux dire combien de temps je resterai à ce poste mais ce que je peux vous dire c’est que j’aime par-dessus tout cette communauté qui m’a aidé et accompagné dans l’épanouissement de ma vie professionnelle. Alors je l’aiderai à être un acteur fort de nos écosystème web lyonnais le temps qu’il faudra. 

Pourquoi avez-vous adhéré à une telle structure ?

J’ai adhéré en 2015 car je quittais un poste de salariée et j’ai eu envie et besoin de me construire mon propre réseau à Lyon. N’étant pas lyonnaise d’origine, j’ai très vite compris que se constituer un réseau à Lyon est un maillon essentiel dans sa vie professionnelle. 
Les raisons principales 
J’ai aimé l’esprit simple, no bullshit et fun de La Cuisine, les gens se rencontrent toujours autour de moments conviviaux. Enfin, un réseau qui me correspond et dans lequel je me suis sentie tout de suite à ma place.
J’ai participé à quelques events du type meetup, apéros et me suis vite engagée dans du bénévolat pour BlendWebMix. L’endroit idéal pour apprendre, monter en puissance sur des compétences et faire de belles rencontres.

Quelles sont vos différentes missions au sein de La Cuisine du Web ?

J’en ai pas mal à vrai dire. Quand on dirige une association il faut être couteau suisse, ne pas compter son temps et être passionnée. Je m’occupe aussi bien de l’administratif, que de l’animation de la communauté, de toute l’expérience adhérent (intégration, facilitation etc), chef de projet événementiel comme pour Blend… Bref, je ne m’ennuie pas, j’apprends chaque jour plein de choses et c’est que j’adore !
Par ailleurs, mon quotidien est fait de rencontres. Je me nourris des gens avec qui j’échange. J’ai l’impression d’apprendre en permanence, une véritable formation continue qui ne s’arrête jamais. Ce que j’apprécie par-dessus tout c’est de mettre en relation les gens les uns avec les autres peu importe l’objectif qu’il soit business, pour du recrutement, du mentorat ou tout simplement pour le plaisir.

Qu’est-ce a changé depuis que vous êtes présidente ?

Nous avons fait de nouveaux choix stratégiques pour l’association notamment le fait de ne plus exploiter une salle événementielle. La Cuisine a été fragilisée financièrement par La Tour Du Web bien que ce formidable projet a permis à des dizaines d’entreprises et startups de grandir sans se soucier de la location de bureaux et du prix qui était évidemment le plus compétitif du marché.
C’est pourquoi, nous avons choisi de nous recentrer sur nos missions premières et notre savoir-faire qui sont : d’organiser des événements mais aussi et surtout d’animer et faire grandir notre communauté.
Au cœur de ce recentrage, j’attache une grande importance à mettre en place des collaborations avec tous les autres acteurs de notre écosytème lyonnais (tiers-lieu, incubateurs, associations etc).
Mon projet pour la Cuisine du Web
Je suis tellement engagée dans ma mission que pour l’instant je ne me vois pas autre part que là où je suis actuellement. Je me sens épanouie et fière de ce que j’accomplie chaque jour. Ce métier a du sens pour moi donc les futurs projets devront forcément en avoir autant ou si ce n’est plus.
 Je ne souhaite pas que La Cuisine Du Web change car c’est une recette qui fonctionne bien et l’association a ce positionnement depuis sa création. Il faut simplement que nous nous réinventions parfois cela veut dire repenser par ex le format de nos événements. 
Il faut être toujours dans cet optique de Think Tank et donc de travailler sur de nouveaux projets pour la communauté, des projets qui vont donner parfois les nouvelles tendances comme l’a été La Tour Du Web. Mais le plus important pour moi c’est que notre communauté doit continuer à grandir, c’est ça la force d’un réseau !

Quelles sont les principales actions de La Cuisine du Web ?

C’est une association donc toutes ses missions sont dirigées vers sa communauté et notamment ses adhérents. Nos actions au quotidien pour eux, car La Cuisine est un véritable « Think Tank », sont de les mettre en valeur, de les accompagner dans leurs projets, de les aider à s’intégrer dans l’écosystème local et enfin de se faire se rencontrer toutes ces entreprises. 
C’est pour cela, que notre arme première est l’événementiel car elle répond sur un moment donné à tous ces besoins, envies et attentes.

Qui sont les cibles de La Cuisine Du Web ? 

J’ai envie de dire tout le monde. Tous les entrepreneurs, experts, curieux, novices ou passionnés du numérique. Notre but est de faire se rencontrer et de mélanger tout ce beau monde, peu importe que l’on soit un particulier, une startup, une TPE, PME, ETI ou grands groupes. Le business et le networking en est d’autant plus riche si l’on arrive à se mélanger.

Quel est votre modèle économique ?

L’association créée en mai 2012vit exclusivement de fonds privés c’est à dire adhésions, partenariats écoles et entreprises et une toute petite partie de l’événementiel comme BlendWebMix. Enfin, pour arriver à boucler et organiser Blend nous avons le soutien de la Métropole avec une subvention fléchée sur cet event.
Notre but n’est pas de gagner de l’argent mais juste de pouvoir payer les salaires des permanents. Aujourd’hui, nous sommes 2, Jéromine Duvert, ma responsable communication et moi et  notre stagiaire Audrey qui nous accompagne sur toute la partie administrative et financière.
En 2019 notre chiffre d’affaire  est de 620 000 euros

Où se situe cette structure ? et comment adhérer

Nous nous sommes installés dans le quartier de la Part-Dieu au 59 rue de l’Abondance exactement. Dans le même immeuble que 1Kubator et Norsys.
Pour adhérer il suffit d’aller sur notre site internet, tout se passe en ligne et le tarif se fait en fonction du nombre de salariés dans la structure. 
Petit moment promo ;-), rejoignez-nous par ici : https://www.lacuisineduweb.com/adherer
Prix d’adhésion : 60 à 1.500 euros (tout dépend du nombre de salariés dans l’entreprise)
Je pense surtout qu’être adhérent d’une association c’est un acte fort et c’est aussi énergivore pour les membres. Il faut s’impliquer donc y passer du temps et de l’énergie pour obtenir les résultats escomptés. Mais c’est comme pour tout.
On est adhérent un temps, ça fait partie d’un cycle donc quand on a trouvé ce que l’on est venu chercher, il est naturel que l’on en parte. En réalité, c’est ce qu’il se passe pour pas mal d’adhérents, en fonction des projets que portent l’association, ils partent et reviennent quelques années plus tard.
Et ma plus belle reconnaissance c’est de voir de nouvelles entreprises adhérer même en période de confinement. Le soutien des nouveaux et des fidèles m’épate toujours autant c’est pour cela qu’on ne lâche rien !

Quel est le positionnement de La Cuisine Du Web ?

Humanisme, collectif sans oublier le fun sont les valeurs de l’association.
Et nous nous positionnons sur l’accompagne les entrepreneurs dans leur intégration au sein de l’écosystème numérique rhônalpin.
Notre savoir-faire : animer la communauté des acteurs du numérique, créer des occasions uniques de rencontre et d’inspiration. 
Notre particularité : créer de la facilitation entre des profils variés en tissant une communauté riche et hétéroclite de professionnels.
Le bonus : notre touche fun et décalée qui apporte de la convivialité et de la bonne humeur dans les événements pros !  

Taille de la Cuisine Du Web

Nous avons deux salariées, une stagiaire et une vingtaine de bénévoles très actifs tout au long de l’année, 175 entreprises adhérents,  huit membres du Conseil d’administration et 40 000 followers.

En quoi êtes-vous différents

Notre ancrage très local donc une connaissance parfaite de l’écosystème numérique lyonnaise et ce depuis ces tout débuts il y a 8 huit. Et bien évidemment, notre touche fun et décalée qui apporte de la convivialité et de la bonne humeur dans les événements pros.
Et la notre recette est qu’on a une communauté très soudée, très proactive et des bénévoles toujours aussi investis. Je suis persuadée que la convivialité est une arme fatale.

Pouvez-vous nous parler de vos grands évènements ?

Le 1er est le BlendWebMix et Dirk Ahlborn, CEO d’Hyperloop Transportation Technologies, ouvrira l’édition 2020.
Notre deuxième événement majeur à La Cuisine Du Web est le Fameux « Banquet ».C’est la grande messe du networking lyonnais que tout le monde attend dans l’écosystème web lyonnais. Le temps d’une soirée, autour d’un bon buffet avec des prestataires locaux et d’animations fun (notre marque de fabrique) on fait du business de manière décomplexée ! En général, Le Banquet se passe entre mai et juin, aux beaux jours.
A côté de cela, La Cuisine Du Web à l’année, c’est une cinquantaine d’évènements en soirée (meetup, afterwork, apéros…) ou en matinée (petit dej thématiques, rencontres…)

Blend Web Mix pourquoi cet évènement ?

APPRENDRE, RÉSEAUTER, S’AMUSER sont les maîtres mots du Blend !
BlendWebMix est un événement unique sur les nouveaux métiers, les nouveaux usages et les nouvelles technologies. C’est aussi le moment de l’année qui rend le numérique accessible à tous. On y veint pour réseauter, apprendre dans une ambiance conviviale et décalée pendant 2 jours !

Comment choisissez-vous les intervenants au BlendWebMix ?

Des comités éditoriaux sont sélectionnés chaque année. Des experts dans leur domaine ben sûr. Cette année nous avons 4 track (Tech, Design, Marketing et Inspiration).
Dans chaque comité vous avez 3 experts et de façon complètement indépendante chaque comité va aller chercher la crème des crèmes des speakers dans chacune des tracks ! 
On est chaque année sur plus de 90% de renouvellement des speakers donc des conférenciers.ères que Lyon et sa région ont envie d’entendre lors de ces 2 jours et c’est notre objectif !

Quel est le budget alloué au BlendWebMix ?

Le budget globale entrées/sorties se situe autour de 500 000 euros donc pour une association c’est un gros budget et un moment clef de l’année.

Quel est le retour sur l’investissement du BlendWebMix ?

Mon objectif en tant que Déléguée générale d’une association est que l’événement soit à l’équilibre. 
Notre volonté et le vrai retour sur investissement il est plus humain que business en réalité. Faire en sorte que les participants d’où qu’ils viennent (startups, grands groupes, PME, TPE, ETI, Freelances…) et peu importe leur métier ressortent heureux d’avoir participé.es, avec de nouveaux projets (pourquoi pas), et de nouvelles compétences !
C’est aussi une occasion unique de créer/réactiver des contacts. On retrouve tous les acteurs de l’écosystème numérique et ça sort du phoning, des relations commerciales, en créant du potentiel business sans même s’en rendre compte, (notre valeur ajoutée à La Cuisine Du Web).

 Personnellement en quoi cet évènement (BlendWebMix) est intéressant et quel est le bénéfice ?

Pour y avoir participer, aider bénévolement à l’organisation et maintenant être la chef de projet, je ne m’en lasse pas !
C’est vraiment un évènement unique en son genre de par sa dimension conviviale et cette touche fun qui caractérise La Cuisine Du Web. Tu apprends, tu recontres, tu te crées un réseau, tu fais du business et tu peux aussi recruter ou être recruter pendant 2 jours. Personnellement, je n’ai jamais vécu d’aussi bon moment tout en apprenant que pendant le Blend !

Pourquoi faut-il venir au BlendWebMix ?

Pour ses 50 conférences, 2 000 pros du #numérique, et c’est LE moment de rencontrer tout l’écosystème et s’inspirer pour l’année !

Combien de participants pour chaque édition ?

En 2019 c’était 2 000 participants, cette année on vise entre 2 500 et 3 000 partcipants. Evidemment, le COVID nous met à l’épreuve mais nous travaillons ardemment sur toutes les mesures sanitaires à mettre en place. Nous avons écrit un article sur ce sujet et les process que nous mettons en place cette année : https://www.blendwebmix.com/blog/blendwebmix-en-temps-de-covid/

Quel est le prix des billets ?

Actuellement le prix du billet est à 188 € HT et dans celui-ci tout un tas de services sont associés :
– Une conciergerie pour du networking efficace
– Un espace de coworking
– 2 petits dej, 2 dej et un apéro
– Accès aux 50 conférences
– Une appli dédiée au networking
– Un accès privilégié pour rencontres les speakers
– Des animations décalées
– Des espaces chill
– Des ateliers proposés par nos partenaires
Il faut donc foncez en prendre vite sa place à ce prix-là 😉
https://www.blendwebmix.com/billetterie/

As-tu une petite anecdote sympa pour vos clients et vos followers ?

Au tout début de la Tour du Web, on avait du 54K de débit alors pour une Tour qui se définit comme Web ça a bien fait marré tout le monde. Je vous rassure ça c’est arrangé assez vite !!! 
Ou plus récemment : des souvenirs de soirée, typiquement au Banquet quand des gens signaient des contrats après avoir joué aux jeux ensemble ou bu des coups.
Plus d’info
Contact

Jéromine Duvert, Responsable Communication

E-mail :jeromine@lacuisineduweb.com
Tel : 04 72 70 57 87

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here